grossesse

Les modalités de la grossesse
Les signes de la grossesse
Médicaments et grossesse
Le déroulement de la grossesse
Sexualité et grossesse
Les maux de grossesse
Les échographies
Le rôle de la sage-femme
Tabac et grossesse
Alimentation et grossesse
Votre bien-être
Papa présent à l'accouchement
accouchement

Où naitra votre bébé
Dans ma valise
En route pour la maternité...
La péridurale
Déroulement de l'accouchement
Les soins du nouveau né
Réussir son séjour en maternité
arrivée de bébé

Devenir parents
Le développement de bébé
L'environnement de bébé
Les soins de bébé
Allô maman bobo
La vaccination de bébé
L'alimentation de bébé
L'éveil de bébé
Comment laver le linge de bébé?
Les sorties de bébé
La sécurité routière
Les risques de la petite enfance
Quel mode de garde choisir?
forum
nos partenaires
ce qu'elles ont pensé du guide
plus d'infos
ça peut aider
revue de presse
mentions légales
envoyer un mail
Carte cliquable
Médicaments et grossesse ne font pas toujours bon ménage, car un médicament qui est efficace sur la mère peut être dangereux sur l’enfant.
 
Les médicaments : un danger pour bébé  

De nombreux médicaments peuvent passer dans le sang du fœtus au niveau du placenta. En effet, cette barrière est perméable à l’oxygène et aux nutriments, mais également à certains médicaments.

Les médicaments concernés sont principalement ceux qui vont se retrouver dans la circulation sanguine. Ce mode d’action dit de voie générale regroupe les médicaments utilisés de manière orale, transcutanée, rectale, sublinguale et injectable.
Certains médicaments peuvent être à l’origine de malformations pour l’enfant in utero. Les conséquences de la prise de ces médicaments varient selon le moment de la prise au cours de la grossesse. La toxicité des médicaments peut même s’exprimer avant la conception.
Ne prenez jamais un médicament sans un avis médical, même si ce médicament est vendu sans ordonnance.

Attention : un médicament qui vous a été autorisé en début de grossesse peut éventuellement être contre-indiqué lors des derniers mois.

Annoncez toujours l’existence de votre grossesse lorsque vous êtes avec des professionnels de santé (médecin, pharmacien, infirmière, etc.).

A se méfier et à éviter en dehors
des prescriptions médicales :      
  


Ne faites surtout pas d’automédication pendant la grossesse !


l’aspirine et tous ses dérivés ;
les sirops et les produits antitussifs ;
des laxatifs chimiques et l’huile de paraffine ;
les vitamines de synthèse (A et D) ;
les antibiotiques (ceux à base de Cycline) ;
les anxiolytiques et tranquilisants ;
certains vaccins sont déconseillés tels que les vaccins contre la rubéole,
    la rougeole, la varicelle, les oreillons et la poliomyélite par voie buccale ;

Interdit : la Thalidomide, le Distilbène, et le Soriatane.

Il faut également faire particulièrement attention au bromure de calcium, au calcibronate et au neurocalcium.

Annonces de garde d'enfant