grossesse

Les modalités de la grossesse
Les signes de la grossesse
Médicaments et grossesse
Le déroulement de la grossesse
Sexualité et grossesse
Les maux de grossesse
Les échographies
Le rôle de la sage-femme
Tabac et grossesse
Alimentation et grossesse
Votre bien-être
Papa présent à l'accouchement
accouchement

Où naitra votre bébé
Dans ma valise
En route pour la maternité...
La péridurale
Déroulement de l'accouchement
Les soins du nouveau né
Réussir son séjour en maternité
arrivée de bébé

Devenir parents
Le développement de bébé
L'environnement de bébé
Les soins de bébé
Allô maman bobo
La vaccination de bébé
L'alimentation de bébé
L'éveil de bébé
Comment laver le linge de bébé?
Les sorties de bébé
La sécurité routière
Les risques de la petite enfance
Quel mode de garde choisir?
forum
nos partenaires
ce qu'elles ont pensé du guide
plus d'infos
ça peut aider
revue de presse
mentions légales
envoyer un mail
Carte cliquable
Votre congé maternité touche déjà à sa fin. La question se pose alors : comment faire garder mon bébé ? Confier son enfant n’est pas chose simple et les modes de garde qui vous sont proposés sont multiples : crèches, gardes à domicile, nounous....
 
Les crèches collectives                             

Si vous choisissiez cette option, inscrivez-vous rapidement. Pour être acceptés, les parents doivent suivre un véritable parcours du combattant. Les places sont limitées et difficiles à obtenir, et les critères d’acceptation spécifiques. C’est un établissement réglementé qui accueille des enfants de 2 mois 1/2 à 3 ans dans ses locaux. Le personnel de l’établissement est sous la responsabilité d’une puéricultrice diplômée d’état. L’encadrement est constitué d’une auxiliaire de puériculture pour cinq enfants, d’une jardinière d’enfants pour huit enfants, d’une diététicienne, d’une cuisinière, d’employés de ménage, d’un pédiatre et d’un psychologue vacataire.

Avantages :
Les locaux sont parfaitement adaptés aux besoins de l’enfant. La vie en collectivité apprend également à partager et à s’imposer pour l'entrée à l’école. Votre bébé rencontrera d’autres enfants…

Inconvénients :
Les horaires imposés ne sont pas toujours adaptés aux contraintes professionnelles des parents.
De plus, votre enfant risque d’être souvent malade du fait des maladies contagieuses. Que vous l’ayez allaité ou pas n’y changera rien.

L’inscription en crèche
Avant la naissance
Inscrivez-vous dans votre mairie au début du 6ème mois de grossesse. Au cours de l’inscription, les différents modes d’accueil et leur coût vous seront présentés. Une attestation d’inscription vous sera également délivrée.
Commission d’admission
Les places sont principalement attribuées en septembre. Les autres places ne se libèrent en cours d’année qu’à la faveur d’un désistement d’une famille.
Les enfants dont les deux parents travaillent sont accueillis en priorité.

Les crèches familiales          


Les crèches familiales offrent de nombreux avantages pour l’enfant et ses parents. Elles proposent des formules assez souples.
Les parents conviennent avec les assistantes maternelles des horaires de garde. Le tarif est établi selon les revenus de la famille et est identique à celui de la crèche collective.

Avantages :
L’enfant bénéficie d’une relation personnalisée avec l’assistante maternelle ainsi que des activités en collectivité.

Inconvénients :
La personne qui s’occupera de votre enfant vous est imposée. La garde a lieu dans un appartement.


Les haltes-garderies

Ces structures, publiques ou privées, accueillent en priorité les enfants des femmes qui ne travaillent pas. Aucune halte-garderie n’assure de garderie à plein temps.

Avantages :
Elles permettent aux jeunes enfants de se familiariser, en douceur, avec la garde collective. De plus, ce mode de garde permet aux femmes au foyer de se libérer quelques heures par jour ou par semaine.

Inconvénients :
Il faut souvent réserver sa place 48 heures à l’avance.

La garde à domicile

C’est le mode de garde le plus confortable qui reste dans le milieu familial. Votre enfant est gardé à domicile par une personne placée sous votre responsabilité.
Cette personne doit être déclarée à l’URSSAF et son salaire ne peut être inférieur au SMIC.

Avantages :

En restant à la maison votre enfant retrouvera son environnement familial. L’adaptation est plus facile.
Les liens avec la nounou seront plus personnels et plus forts. Ce mode de garde lui permet également d’évoluer à son rythme. L’agrément par la PMI garantit l’existence de conditions de garde satisfaisantes pour sa santé, sa sécurité et son éveil. C'est la formule la plus souple au niveau des horaires.

Inconvénients :

Le coût est plus élevé et il est parfois difficile de trouver la perle rare. Il vaut mieux faire appel à des associations ou sociétés qui sont spécialisées dans le recrutement de ces personnes.
N’hésitez pas à faire appel à une Baby-Sitter si vous devez vous absenter ou même sortir avec votre conjoint… En téléphonant à un organisme spécialisé, vous pourrez trouver la personne qui répondra au mieux à vos attentes.

PAJE : les nouvelles aides financières pour les parents.
Depuis le premier janvier 2004, la prestation d’accueil du jeune enfant est entrée en vigueur ! Prime à la naissance, aides pour la garde… De nombreuses familles peuvent bénéficier de ces nouvelles mesures.

Pour obtenir la liste des assistantes maternelles, vous pouvez contacter le service PMI du conseil général.
Annonces de garde d'enfant