grossesse

Les modalités de la grossesse
Les signes de la grossesse
Médicaments et grossesse
Le déroulement de la grossesse
Sexualité et grossesse
Les maux de grossesse
Les échographies
Le rôle de la sage-femme
Tabac et grossesse
Alimentation et grossesse
Votre bien-être
Papa présent à l'accouchement
accouchement

Où naitra votre bébé
Dans ma valise
En route pour la maternité...
La péridurale
Déroulement de l'accouchement
Les soins du nouveau né
Réussir son séjour en maternité
arrivée de bébé

Devenir parents
Le développement de bébé
L'environnement de bébé
Les soins de bébé
Allô maman bobo
La vaccination de bébé
L'alimentation de bébé
L'éveil de bébé
Comment laver le linge de bébé?
Les sorties de bébé
La sécurité routière
Les risques de la petite enfance
Quel mode de garde choisir?
forum
nos partenaires
ce qu'elles ont pensé du guide
plus d'infos
ça peut aider
revue de presse
mentions légales
envoyer un mail
Carte cliquable
 
Bébé est constipé   

L’enfant est constipé lorsque ses selles sont dures ou peu fréquentes. Cette constipation peut provenir d’un dérèglement digestif d’origine alimentaire.
Pour y remédier, vous pouvez lui donner, à jeun, un jus d’orange non sucré à partir des six mois. Il faut adapter un régime alimentaire varié, riche en légumes verts et en fruits. Si la constipation persiste, consultez votre médecin. Un bébé allaité peu avoir des selles espacées à compter de la sixième semaine de vie.

Bébé a la diarrhée          


Les selles de bébé sont plus nombreuses, liquides et inhabituelles…
L’odeur est désagréable, et une maman la reconnaît toujours !
Prévenez votre médecin car une diarrhée peut être liée à une infection.
Attention, le principal risque est la déshydratation. Pour réhydrater bébé, il faut lui donner de l’eau dans laquelle a été mélangé un sachet de solutés de réhydratation orale (SRO).
Il est important, également, d’examiner les selles et de vérifier qu’il n’y ait ni glaires, ni sang. Notez la fréquence des selles.
Si le bébé est allaité, il doit être mis beaucoup plus souvent au sein pour être hydraté. Surveillez son poids et sa température.
Nourrissez-le de carottes, d’eau de riz, de compote de pomme-coing.
Si votre enfant manifeste des signes tels que (cris, teint gris, diarrhées à toutes les heures, refus de boire, somnolence, température anormale et perte de poids) il faut appeler d’urgence un médecin !


Bébé vomit

Tout d’abord, notez la fréquence des vomissements afin de le rapporter au médecin. Distinguez bien le vomissement, rejet avec effort d’une grande quantité de liquide contenue dans l’estomac, et la régurgitation, au moment de son rot. Examinez le vomissement (quand a-t-il vomit ? à quelle fréquence, quelle quantité, l’aspect du vomi, le comportement de bébé ...). Il est impératif de rapporter ces renseignements à votre médecin qui vous indiquera la marche à suivre .

Bébé à de la fièvre

On considère que bébé a de la fièvre lorsque sa température s’élève au dessus de 37,5°C. La fièvre mérite une attention particulière car elle peut engendrer des accidents graves (convulsions, déshydratation…).
Pour refroidir l’enfant il faut baisser la température ambiante, découvrir bébé, lui donner à boire très
régulièrement, le baigner dans une eau qui doit être à un degré au-dessous de sa température. Il est conseillé d'aller aux urgences en cas de fortes fièvres.

Bébé est enrhumé

Le nourrisson ne sait pas se moucher seul. Il faut donc l’aider à évacuer l’encombrement par l’intermédiaire de sérum physiologique ou de solutions naturelles.

Les problèmes de peau

Fine et facilement irritable, la peau de votre bébé n’est pas toujours «si douce». Elle est très sensible aux agressions tels que le vent, la chaleur, le froid... C’est pourquoi il est indispensable de ne pas appliquer n’importe quelle crème sur la peau de votre enfant.
Il vous est également recommandé d’utiliser des savons et shampoings spécialisés pour bébé afin d’éviter qu’il n’ait des réactions allergiques. Les savons surgras, à PH neutre, sont également conseillés.
Si votre enfant présente de l’eczéma, consultez votre médecin qui vous prescrira un traitement adapté.
Cela peut être dû à une intolérence alimentaire.
Cependant évitez les bains trop chauds et trop longs, séchez parfaitement bébé, en particulier les plis, et utilisez uniquement les produits de toilette conseillés par votre médecin.

Les coliques des premiers mois

Impressionnantes et douloureuses, ces coliques provoquent des hurlements de bébé. Elles surviennent généralement en fin de journée, chez le nourrisson de moins de 3 mois.
Il pleure, son visage devient rouge et il se tord dans tous les sens. Son ventre est ballonné et émet des gaz.
Pour le calmer, vous pouvez lui placer une bouillotte tiède sur le ventre, lui donner une tisane calmante ou un remède homéopathique prescrit par votre médecin, ou tout simplement lui faire un petit massage.
Dans tous les cas, ne laissez pas seul avec sa douleur et son angoisse. Soyez tendre et rassurante.
Caressez-lui les mains, les jambes, posez lui la main sur le ventre en le massant légèrement. Parlez-lui doucement pour le calmer. Vous pouvez également le poser à cheval sur votre avant bras, sa tête appuyée au creux de votre coude. Balancez le lentement et promenez-vous dans la maison.
On a remarqué, que le portage réduit les colliques.


L'érythème fessier

Un érythème fessier rouge peut être lié à des poussées dentaires, à des diarrhées, à une application de poudre ou lait gras, et surtout à un manque d’hygiène.
Il est impératif de changer souvent bébé et de le nettoyer parfaitement à chaque change, en pensant à sécher minutieusement la peau et notamment tous les plis. Vous pouvez également appliquer une crème de soin spécialisée pour les irritations de l’érythème fessier. Le meilleur traitement est de laisser bébé le plus souvent possible, les fesses à l’air.
Cadeaux de naissance
Annonces de garde d'enfant